A 17h, le cours sur ATM s'était acheminé jusqu'au slide 42 de la présentation, qui correspondait à un point du plan, laissant présager l'arrêt et la mise en week-end des participants - mais non, continuation jusque maintenant. Tant pis, maintenant c'est week-end pour de bon, plus qu'à passer les coups de fils pour réunir des gens ce soir :)

Il est cinq heures quarante-deux du matin selon l'horloge, j'écoute les Pixies sur ma chaîne au volume 42, ce qui ne dérange personne. Pour l'instant, j'aime bcp les morceaux Debaser, Where is my mind ?, ça je le savais déjà, Vamos qui met de bonne humeur, Wave of Mutilation live, Into the White, Monkey gone to Heaven... En fait l'ensemble est bon, je n'ai qu'à me rallier aux avis d'Alvin et Manur.

It lacks juste one minute to the video How To French Kiss ? to be 42 minutes long... "Wake up the lover inside you ! and give your tongue steel muscles ! [ via Meg, about her lil' sis' Anna who comments the good old manual How to approach a girl and The art of kissing ]

Alex Cough article submission for Project Galactic Guide for entry 42. I don't know if the project is still in activity (i hope so)... The latest articles are old (new ones not migrated ?), but the site has been redesign in october...

Encore beaucoup d'effort à fournir pour me lever ce matin, encore un cours dans lequel mes yeux se fermaient, à peine suffisament ouverts durant le TP pour voir que le SysUpTime (dont l'oid est .1.3.6.1.2.1.1.3) dans la MIB-II SNMP d'un switch cisco indiquait 5 jours 5 heures 42 minutes et 5 secondes.

J'ai regardé ma montre à 10h42 et à 11h42 ce matin, mais pour une fois, la probabilité de tomber sur ce nombre était assez forte: je regardait l'heure toutes les trois minutes environ... Envie de dormir (encore couché tard hier après avoir discuter quelques heures devant une tasse de thé) + Cours INS (implantation du noyau système, par l'ineffable François Schwab) = Esprit qui divague + Yeux qui se ferment.

J'ai lu 42 pages de Et si c'était vrai... de Marc Lévy, et dans la foulée les 42 suivantes. Je pense que j'aimerai cette ghost story, d'après ce que j'ai pu en voir pour le moment et ce qu'on m'en a dit par ailleurs... Apparemment Nacara aime aussi ce livre.
L'amour est aveugle et lui passe son temps à prendre des coups de canne blanche sur la tête, alors à force ça finit par l'esquinter.

42 étudiants japonais s'ont obligés de se massacrer sur une île, c'est Battle Royale. Mais 42 pour très peu de temps en fait...

J'ai dépassé la page 42 d'Os de Lune, de Jonhattan Carroll. Je pense que le reste des pages suivront très vite, car cet auteur a un style formidable, avec des romans qui mélange la normale, le quotidien, et l'étrange. J'avais déjà apprécié L'enfant arc-en-ciel ainsi que La morsure de l'ange, et je suis bien parti pour aimer aussi celui-là (en fait, j'ai aussi dépassé la page 142).
Il s'agit de l'histoire d'une femme, heureuse en couple et vivant à New York le jour, et qui dans ses rêves parcours une contrée onirique étrange, Rondua, avec le fils qu'elle n'a pas eu, Pepsi.

Première rencontre à l'ouverture de ce blog, en voyant le nombre de secondes de l'heure du message. Ca ne s'invente pas. C'est un signe. J'ai pensé à cet idée de blog il y a longtemps déjà, mais je l'ai jugé trop futile. Je juge toujours cette idée trop futile, mais ça n'empêche rien.